Soirée de restitution du projet de solidarité internationale au Maroc

La restitution du projet de solidarité internationale réalisé au Maroc du 18 octobre au 1er novembre 2013 a eu lieu le Mardi 28 Janvier, dans la salle des fêtes de la mairie du 11ème arrondissement de Paris, mise  à notre disposition par Patrick Bloche, Maire de l’arrondissement.

Ce projet a impliqué 10 jeunes du quartier de Belleville 11ème, âgés de  17 à  20 ans, accompagnés par les éducateurs de l’équipe Orillon du service de prévention spécialisée Paris. Ce Chantier a pu se réaliser grâce à un partenariat constructif entre l’association marocaine Azrour, les Petits Débrouillards d’Ile de France, l'équipe éducative Orillon du service de la prévention spécialisée Paris de la Fondation Jeunesse Feu Vert  et avec le soutien de la Fédération Léo Lagrange.

Près d’une centaine d’invités étaient présents : les élus du 11ème arrondissement, Nawel OUMER, Maire-adjointe, chargée de la politique de la ville et Jacques DAGUENET, Maire adjoint , chargé de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, de nombreux partenaires publics et associatifs ainsi que les jeunes et leurs familles. La Fondation était représentée par les éducateurs des différentes équipes du service prévention ainsi que leur directeur, Patrick GOSSET et Annie LECULÉE, Directrice du service jusqu’en septembre 2013 mais aussi par des représentants du SAFIP et  Nicole GLOAGUEN,  Directrice générale, représentant le Président Jean-Marc STEINDECKER, retenu par une réunion.

Dans son mot d’accueil, Nawel OUMER insista sur l’intérêt de ce projet qui a favorisé la citoyenneté locale et internationale des jeunes, à travers l’échange interculturel et une action de solidarité axée sur le développement. Ensuite les trois associations expliquèrent le sens et les différentes étapes de ce projet, l’aventure humaine et la découverte du Maroc. Après ces présentations, les jeunes s’exprimant à tour de rôle devant l’assemblée témoignèrent de leur implication et de leur investissement personnel dans ce projet. La préparation de ce chantier avec les éducateurs a duré 2 ans. Les jeunes ont participé à différentes actions de citoyenneté et de solidarité sur et en dehors de leur quartier, participé à la recherche de subventions et organisé des actions permettant l’autofinancement comme un loto solidaire. Ils ont présenté le chantier, les travaux agricoles réalisés pour soutenir la coopérative des femmes du village et l’animation scientifique menée par les Petits Débrouillards auprès de jeunes écoliers. Ils ont ensuite partagé leur riche aventure au Maroc et décrit avec beaucoup d’émotions la vie au village de Ben Charrou (Moyen Atlas) et leurs rencontres avec ses habitants. Ils ont évoqué également l’échange culturel, les appréhensions avant de partir et les bénéfices qu’ils ont pu retirer de cette aventure humaine.

Après quelques échanges avec le public, les invités ont pu profiter d’une projection  d’une trentaine de minutes. Cette vidéo, qui reprenait des temps de vie et des témoignages de jeunes, a été appréciée par l’ensemble des spectateurs. La soirée s’est terminée par un buffet et chacun des invités a pu se réjouir de cette belle initiative autour d’un dernier verre de la solidarité.