Prévention Seine-Saint-Denis, Vernissage "Bocage, cité d'Art"

Vernissage de « Bocage, cité d’Art, » vendredi 27 juin à la médiathèque Elsa Triolet à l’Ile-Saint-Denis : une expérience artistique et humaine, un projet fédérateur.

« La cité Bocage a perdu son âme », c’est à la suite de cette réflexion d’un jeune habitant de la rue du Bocage à l’Ile-Saint-Denis qu’est née l’idée de créer un atelier d’art public. L’équipe de Feu Vert animée par Michèle Lallemand-Gapin a pris au mot ce jeune homme et avec l’appui d’Henri Marquet, un artiste plasticien urbain reconnu en France et aux Etats-Unis a créé une dynamique associant les habitants, enfants, adolescents, adultes mais aussi les écoles du quartier pour réaliser des mosaïques et du mobilier d’art urbain. Ces mosaïques recouvrent aujourd’hui une partie des arcades de la cité du Bocage ainsi que les murs de l’école primaire Samira Bellil. Et dans la médiathèque Elsa Triolet, avant qu’elle ne rejoigne la cour de l’école Samira Bellil, vous pouvez encore découvrir la magnifique tortue multicolore sur laquelle jouent des grappes d’enfants.

La médiathèque Elsa triolet accueillait vendredi soir le vernissage de Bocage Cité d’Art, il y avait beaucoup de monde : des habitants, des enfants, des adolescents, des adultes, des enseignants, Mathias Baucher et Sylvia Mongenot, représentants le bureau prévention du conseil général de Seine-Saint-Denis très impliqués dans ce projet, des acteurs sociaux de la ville …

Monsieur Bourgain, Maire de l’Ile-Saint-Denis, Madame Madioula Aïdara-Diaby, élue à la jeunesse ainsi que Madame Masse-Bourgain, conseillère municipale ont félicité les acteurs de ce projet.

Jean-Marc Steindecker, Président de Feu Vert et Nicole Gloaguen, Directrice générale étaient venus encourager les nombreux acteurs de ce projet qui a mobilisé 300 personnes pendant 18 mois : l’équipe de Feu Vert animée par Michèle Lallemand-Gapin, cheffe de service, Yann Bourhis, directeur et Samir Lamouri, son adjoint. Jean-Marc Steindecker a remercié à son tour, Henry Marquet, l’artiste, Michèle Lallemand-Gapin et « tous les artistes » de la Cité Bocage ainsi que tous les financeurs de ce projet. Bruno Leroux, député de la première circonscription de Seine-Saint-Denis, retenu à l’Assemblée Nationale a apporté tout son soutien à ce projet.


Un projet à la portée de tous

L’intérêt de ce projet est qu’il a fédéré des adultes, des enfants, des enseignants, des éducateurs autour d’une création qui participe à embellir l’environnement et à renforcer les liens sociaux. Et que l’on soit initié ou pas, chacun a autant à apporter qu’à apprendre dans ce projet hors du commun. L’intérêt de cette création, c’est la richesse du groupe. Chacun avec ses compétences a apporté sa pierre à l’édifice.

De nombreuses collectivités publiques et des associations ont soutenu ce projet : la mairie de L'Île-Saint-Denis, Plaine-Commune habitat, les amicales des locataires de l’ilot Bocage et d’Allende, l’association Aquar’île, les écoles Samira Bellil…

L’Etat, dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, le conseil général de Seine-Saint-Denis, Bruno Leroux, Député de la première circonscription de Saint-Denis, la Fondation de France, le Comité des fêtes de l’Île-Saint-Denis, nous ont apporté leur appui financier, nous les remercions tous.

Discours du Président

 

.