Journée trimestrielle des cadres :

perspectives 2015, réforme de la formation des travailleurs sociaux et de la formation professionnelle…

Le 29 janvier 2015, la journée d’étude semestrielle réunissant l’ensemble des cadres s’est déroulée au CISP, rue Kellermann à Paris, moment de faire le bilan de l’année 2014 et de préciser les grands axes de travail pour l’année 2015.
En 2015, de nombreux chantiers vont nous mobiliser : la consolidation de l’organisation du Service Éducatif 91 avec la réunion des équipes de l’UHI et de la Semi-Autonomie, la reprise des équipes de prévention spécialisée de Cap 2000 intervenant à Paris, dans le 12ème arrondissement, la finalisation de l’évaluation externe et les plans d’amélioration à mettre en place, les renouvellements d’autorisation des établissements de l’Essonne, le renouvellement de la convention 2015 -2017 de la prévention spécialisée Paris, la finalisation du projet de service et des contrats d’objectifs du service de prévention spécialisée 93 , les projets Équinox et la recherche-action aux Jacquets, la réforme de la formation professionnelle, le dialogue social avec le renouvellement des Instances Représentatives du Personnel.. etc, et bien évidemment nos missions essentielles : le faire avec, l’accompagnement quotidien des jeunes et des familles.

Un temps a été consacré aux conséquences des actes terroristes de janvier 2015 tant à partir des questions qui se posent aux équipes éducatives dans leurs pratiques professionnelles que sur le plan institutionnel : laïcité, citoyenneté, insertion,  inclusion, lutte contre les discriminations, radicalisation de certains jeunes adultes, impact des réseaux sociaux, etc. L’échange a été riche. Il s’est conclu par la décision d’organiser une journée d’étude en avril afin de soutenir le travail éducatif mené au quotidien.

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chantal Goyau, Directrice générale de l’ETSUP et administratrice de la Fondation, nous a présenté les grands points de la réforme de la formation des travailleurs sociaux en cours de discussion. Elle a contextualisé les enjeux actuels au regard de l’évolution historique de nos métiers, nous donnant ainsi des repères.

Jean-Marc Steindecker nous a informés, avec émotion, du futur départ à la retraite de Nicole Gloaguen prévu pour la fin de l’année et du processus de recrutement du prochain directeur général (ou directrice générale) qui sera mené par le conseil d’administration.

Enfin, nous avons abordé la réforme de la formation professionnelle par la question de la mise en œuvre des entretiens professionnels. Après une présentation du contenu prévu par la loi, d’exemples, d’échanges de points de vue différents, il a été retenu qu’un support commun serait établi à partir des propositions des services. La formation est un élément essentiel pour nous permettre d’affiner les réponses socio-éducatives aux besoins multiples des jeunes et des familles.